Le Jardin des Plantes de Claude Simon

En 1985, Claude Simon reçoit le prix Nobel de littérature.

En 1997 paraît aux éditions de Minuit « Le Jardin des Plantes ».

Le titre du livre

Si c’est un lieu de prédilection pour Claude Simon, ce n’est pas le sujet du roman, lequel aurait pu s’intituler « Portrait d’une mémoire ».

Quelques métaphores suggérées par son titre :

  • « herbier de souvenirs personnels… »
  • « géographie de la mémoire perçue comme un parc botanique… »

La reliure

Plein cuir maroquin gris, rehaussé d’un décor aux petits fers à l’œser rouge.

Détails :

Détail du décor en oeser rouge. Détail du décor en oeser rouge. Détail du décor en oeser rouge.

Gardes en soie enchâssées dans un listel de cuir chagrin rouge.

p1050830def

La tranchefile

Tranchefile chapiteau bicolore rouge-gris, d’une qualité très moyenne (plusieurs picots ont une mauvaise couleur et il y a une fois 3 passes de gris au lieu de 2).

Tranchefile main, bicolore gris-rouge.

Couverture et dos conservés.

Couverture et dos conservés.

Livre non coupé.

Livre non coupé.

Édition originale de cet ouvrage publié aux éditions de Minuit en 1997. Un des 99 exemplaires sur vergé des papeteries de Vizille, seul grand papier.

justification du tirage

Reliure signée à l’œser rouge : o.louis

Signature de la reliure : o.louis

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pour faire voyager mes reliures

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.