A,B,C…ésaire de Patrice Louis : II) Cadre photos

Étant donné que l’on a un cadre photos que l’on peut remplir à volonté, il ne s’agit pas d’une reliure mais d’une infinité de reliures. Voir l’article sur le livre « A, B, Césaire » de Patrice LOUIS.

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur, Césaire vindicatif cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur, Césaire jeune et souriantcadre photos pour varier les décors au gré de son humeur, le relieur et l'auteur

Par exemple de gauche à droite :

  • Césaire vindicatif,
  • Césaire jeune et souriant,
  • et pour finir le relieur et l’auteur.

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

D’abord trouver un petit cadre pour photos :cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

 

 I) – La découpe du cadre photos

En premier, faire un gabarit et le marquer au fer puis découper le cuir

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

Ensuite, il faut découper le carton au cutter sans oublier de mettre une plaque de zinc sous le plat pour protéger la garde blanche et pour finir retirer le morceau découpé.

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

Enfin, essayer le cadre et éventuellement raboter les champs au papier de verre pour l’ajuster.

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

 II) – La fixation du cadre

Comme il est montré ci-dessous, d’abord coller la garde couleur.

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

Après, percer la partie basse du cadre de petits trous à l’aide d’un poinçon afin que la colle vinylique adhère bien.

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeurcadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

Enfin, coller le cadre qui repose sur les champs du carton et sur la garde.cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

 

Pour finir, dégager l’envers du cadre :

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

 III) – Le changement de photos

Maintenant, on peut :

  • choisir une photo,
  • l’insérer dans le cadre
  • combler avec un morceau de carte.

Pour finir :

  • découper un morceau de papier de la garde qui partira du coin en haut à gauche et qui couvrira largement l’envers du cadre,
  • l’enduire de colle repositionnable
  • et le fixer.
  • (on peut le repositionner autant que l’on veut)

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

Dernière manœuvre : découper un morceau de papier semblable à celui de la garde qui partira du coin en haut à gauche et qui couvrira largement l’envers du cadre de façon que les motifs coïncident lors de la pose.

L’enduire d’une colle repositionnable et l’ajuster. (on pourra le repositionner autant de fois que l’on veut) .

A,B,C...ésaire écrit par Patrice Louis

Sur le grossissement ci-dessous, on remarquera que, comme le papier est fait main et qu’il n’existe donc pas 2 feuilles identiques, on peut distinguer le cache ainsi qu’en cherchant  bien la languette qui permet de le retirer.

Cache de l'envers du cadre photos

 

Quelques essais parmi une infinité !

cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur cadre photos pour varier les décors au gré de son humeur

Quid erat demonstratum…….

Pour faire voyager mes reliures

3 Comments

  1. Quelle créativité, je trouve que tout dans ce livre est d’une grande beauté, le choix du cuir, le papier, le titre… et bien sûr le cadre incroyable !!

  2. Je n’ose exprimer mon avis sur tant d’ingéniosité (on va encore trouver mes propos « excessifs » !).
    Alors je me range volontiers derrière le commentaire de Marie qui est loin d’être de la roupie de sansonnet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *