Carnet « Der Struwwelpeter », pour Héloïse

« Der struwwelpeter » est un livre que je lisais enfant et dont les illustrations me terrorisaient.

Dans cet article je décrirai d’abord la reliure.

Puis j’evoquerai la grossière erreur que je fis et comment j’y ai remédié.

Ensuite je montrerai comment j’ai fait le décor.

Enfin je parlerai du livre dont je suis parti.

I) – Carnet « Der Struwwelpeter », la reliure

Plein cuir jaune, dos lisse, les 2 plats sont décorés de mosaïques noires.

Der struwwelpeter : la reliure der struwwelpeter

Gardes en papier cuve fait main, tranchefiles bicolores noires-jaunes en cuir et tranche de tête jaspée.

Der struwwelpeter : la reliure Der struwwelpeter : la reliure

II) – Carnet « Der Struwwelpeter », la grossière erreur

Au moment de signer ma reliure je me suis aperçu que j’avais collé la garde couleur de fin de livre à l’envers.

 

Je ne fais pas assez attention et pour compenser quelques secondes de distraction il me faut des heures de travail

Der struwwelpeter : l'erreur

Il m’a donc fallu décoller la garde (collée à la colle vinylique), en la mouillant abondamment.

Der sruwwelpeter : l'erreur Der sruwwelpeter : l'erreur Der sruwwelpeter : l'erreur

Quel carnage!

Cependant il ne fallait pas abimer la reliure.

Der sruwwelpeter : l'erreur

Enfin j’ai recollé une autre garde.

Der sruwwelpeter : l'erreur

 III) – Carnet « Der Struwwelpeter », le décor

Pour plus de détails sur la technique du rhodoïd utilisée on pourra consulter les articles suivants :

S3E06 – « L’art d’être grand-père », gabarit du rhodoïd pour la mosaïque (Publié le 22 août 2016)

S3E07 – « L’art d’être grand-père » , découpe du motif « ronde des enfants » (Publié le 02 septembre 2016)

S3E08 – « L’art d’être grand-père », fixation de la ronde des enfants (Publié le 06 septembre 2016)

Ici je ne mettrai que quelques photos de la fabrication des décors. :

Premièrement les petits personnages (dans l’ordre Guillaume, Gaspard ,petit-Louis et le « garçon noir »).

Der struwwelpeter : le décor Der struwwelpeter : le décor Der struwwelpeter : le décor

Der tsruwwelpeter : le décor Der struwwelpeter : le décor Der struwwelpeter : le décor

Deuxièmement le grand personnage et la bouteille d’encre noire (Saint Nicolas) :

Der sruwwelpeter : le décor Der struwwelpeter : le décor

Der struwwelpeter : le décor Der struwwelpeter : le décor

Der struwwelpeter : le décor

Pour finir ne pas oublier de mettre en presse les plats une fois les décors réalisés :

der stuwwelpeter Der struwwelpeter : le décor

 IV) – Carnet « Der Struwwelpeter », le livre

Les illustrations du décor de ce carnet proviennent du livre : « Der Struwwelpeter » du Docteur Heinrich Hoffmann et plus particulièrement de l’histoire du garçon noir.

Tout savoir sur ce livre dans Wikipédia.

Der struwwelpeter : le livre

Dans sa version française il s’est appelé  « Pierre l’ébouriffé » puis  « Crasse tignasse ».

Der struwwelpeter : le livreVoici l’histoire :

Der struwwelpeter

Dans l’histoire des Garçons Noirs, trois garnements passent leur temps à importuner un pauvre garçon noir. Les trois vauriens sont alors attrapés par le grand Nicolas, sorte de figure paternelle, qui les empoigne et les plonge dans un tonneau d’encre. Il les rend ainsi plus noirs encore que le garçon qu’ils chahutaient sans cesse, afin que cela leur serve de leçon. Et cela a été écrit en 1844 en Allemagne il y a à peu près 175 ans .

Chapeau!

Pour faire voyager mes reliures

11 Comments

  1. Tiens, je ne connaissais pas cette histoire des Garçons Noirs ! Je vais voir si on trouve encore ce livre…

    Dites-moi, la « grossière erreur » est une erreur de débutant ! 🙂
    Très sympa, cet article !

  2. Quel joli livre ! Vous maîtrisez parfaitement la technique du rhodoïd, j’aime beaucoup les personnages. le papier est également d’une grande beauté.
    Vous avez une telle créativité, je suis épatée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *