Le Sacre du printemps de Claude Simon

Le Sacre du printemps parait aux Éditions Calmann-Lévy en 1954. Après Le tricheur (1945), La corde raide (1947) et Gulliver (1952), c’est le quatrième livre de Claude Simon (1913-2005), prix Nobel de littérature en 1985.

 I) – Le Sacre du printemps, la reliure

D’abord, et c’est l’essentiel, il s’agit d’un plein cuir violet foncé avec 10 mosaïques bordeaux en rosace.

Le Sacre du printemps : la reliureEnsuite la tranchefile est en cuir bicolore violet-bordeaux.

Le Sacre du printemps : tranchefile cuir

Puis, le dos s’orne de 5 nerfs.

Le Sacre du printemps : dos avec 5 nerfs

Enfin, les gardes couleur en papier marbré fait main protègent le livre. Elles s’harmonisent avec les couleurs des cuirs.

Le Sacre du printemps : gardes couleur

Par ailleurs on notera le choix « cardinalesque » des couleurs.

Le Sacre du printemps : choix des cuirsDu reste ce choix se retrouve dans les tranchefiles.

Le Sacre du printemps : fabrication de la tranchefile

 II) – Le Sacre du printemps, la genèse

En 1951, Claude Simon atteint de tuberculose est « …allongé avec pour seul théâtre une fenêtre… » et comme viatique la lecture.

C’est alors qu’il lit L’adolescent, l’avant dernier roman méconnu de Dostoïevski, récit halluciné d’un adolescent solitaire.

Durant sa convalescence, tandis qu’il publie Gulliver (1952), Claude Simon analyse l’adolescent et le jeune écrivain, sous l’influence du maître, commence son quatrième roman qui paraîtra en 1954 chez Calman-Levy.

Plus tard, il reniera ses 4 premiers romans qu’il n’aimait pas.

Donc Le Sacre du printemps –titre obligecomporte 2 parties d’égale longueur que l’on pourrait surtitrer, l’adoration et le sacrifice. L’histoire décrit les tourments d’un jeune homme solitaire et malheureux en conflit avec son beau-père qui lui-même évoque sa jeunesse en 1936 pendant la guerre civile espagnole.

Pourquoi lire un livre que Claude Simon a renié et dont le titre augure d’une lecture plus ennuyeuse que la musique coruscante de Stravinski qu’il brave et les immarcescibles chorégraphies qu’il défie ?

Parce que, dès l’élan de l’incipit « c’est seulement au 3ème coup de sonnette qu’elle vient m’ouvrir », on bascule dans le texte pour chercher le début de l’histoire qui n’apparaît qu’à la fin du livre comme dans un roman policier.

Le décor est planté :

  • l’odeur du métro,
  • les graffitis dans les cafés,
  • les bruits de la circulation parisienne,
  • le mobilier cubiste (année 50),
  • un port,
  • des personnages vêtus et maquillés….

L’écriture de C.S. à l’indicatif alternant les phrases brèves et de longs paragraphes avec ou sans ponctuation, les analepses, les répétitions…

Tout cela génère un flux d’images qui s’enchainent sur la rétine.

Bref on tourne les pages d’un folioscope dont l’écriture est cinétique.

C.P.

 III) – Le sacre du printemps, fabrication des rosaces

  a) Maquette

D’abord mon idée était de mettre 5 mosaïques de rosaces, en cuir bordeaux, sur chaque plat. Voici une esquisse de ce projet.

Le sacre du printemps : brouillonEn premier, avec une équerre et un rapporteur, j’ai positionné sur une feuille de papier ordinaire:

  1. les centres A,B,C,D,E des rosaces
  2. les axes de symétrie de la rosace :

Le sacre du printemps : tracé du calque Le sacre du printemps : fleuron n°23 de la série art de chez Alivon

En second, grâce à ce plan, j’ai choisi le fleuron n°23 de la série Art de chez Alivon pour les branches de la rosace. Pourquoi le n°23 ? Tout simplement car sa courbure et la longueur de sa corde me permettaient d’intégrer les rosaces dans le rectangle du dessin d’une manière qui me semblait esthétique.

Ainsi, j’ai pu ajuster  la taille des lunules avec différents fleurons ce que je n’aurai pas pu faire, aussi simplement avec un compas.

Alors j’ai marqué à l’encre les rosaces :

Le sacre du printemps : calque et fleuron Le sacre du printemps : calque

Enfin, pour utiliser facilement cette maquette, je l’ai photocopiée sur un simili-japon.

Le sacre du printemps : maquette simili japon

  b) Mosaïque

Premièrement :

  • reproduire la maquette à chaud sur le cuir à l’aide du fleuron n°23
  • marquer « mouillée » la maquette sur le cuir à l’aide du fleuron n°23
  • gratter les 5 rosaces avec le vaccinostyle

Le sacre du printemps : grattage du cuir

Deuxièmement :

  • reproduire sur du cuir bordeaux une lunule avec le fleuron n°23
  • les découper au scalpel (x30 pour les 5 rosaces)

Le sacre du printemps : lunules bordeauxTroisièmement :

  • les fixer sur le cuir violet.

Le sacre du printemps : le motif

  • Faire la même chose avec le plat du dos.

Si vous voulez davantage de détails, cliquez ici.

  c) Le dos

Étant donné que le dos comprend 5 nerfs, j’ai décidé de décorer les 6 entre-nerfs.

Pour le deuxième et le troisième, très classiquement j’ai fait titré l’auteur et le titre en bordeaux par Melle Drilhon, doreuse sur cuir à Versailles. Je lui avais fourni l’oeser nécessaire.

Le sacre du printemps : oeser bordeaux

Pour les 4 autres entre-nerfs, j’ai mosaïqué 4 petites rosaces (les lunules bordeaux apparaissent peu).

Le sacre du printemps : entrenerfs

IV) – Le Sacre du printemps, l’ouvrage

Par ailleurs l’éditeur Calmann-Lévy a publié « Le Sacre du printemps » en mai 1954.

Le Sacre du printemps : une de couverture

On voit qu’il se compose de 17 cahiers.

Le Sacre du printemps : cahiersComme cet exemplaire n’avait pas été coupé, j’ai pu reconstituer une page telle qu’elle est sortie de l’imprimerie, avant brochage.

Le Sacre du printemps : imposition              Le Sacre du printemps : imposition

 V) – Le Sacre du printemps, quelques étapes de la reliure

En dernier lieu, je publie quelques photos du travail de reliure effectué sur ce livre :

Le Sacre du printemps : couture Le Sacre du printemps : encollage du dos Le Sacre du printemps : corps de l'ouvrage

Le Sacre du printemps : collage des nerfs Le Sacre du printemps : avant la couvrure Le Sacre du printemps : signature

Je suis plutôt satisfait du résultat 🙂

Pour faire voyager mes reliures

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.