Poèmes et prose choisis de René Char

Poèmes et prose choisis de René Char :

D’abord je décrirai la reliure du livre.

Puis j’évoquerai la genèse de l’ouvrage.

Ensuite je montrerai la chemise et l’étui.

Enfin je dépeindrai l’exemplaire et la belle dédicace de l’auteur.

 I) – Poèmes et prose choisis, la reliure

Comme on peut le voir il s’agit d’un demi-cuir de chagrin noir.

reliure.Le reste des plats est recouvert d’une alternance de bandes obliques de cuirs noir et vert, collées bord à bord. Ces bandes rayonnent vers un point de fuite.

Le dos est titré en mosaïques vertes, à la chinoise du nom de l’auteur.

Poèmes et proses choisis, tête or. Tranchefile main

La tête est dorée à l’or fin et est renforcée au dos par une tranchefile faite main de soies verte et noire.

Gardes en cuir. Gardes en cuir.

Les gardes, séparées par une charnière noire sont en cuir vert.

 II) – Poèmes et prose choisis, le livre

En 1957 les soviétiques lancent le premier spoutnik dans l’espace, René Char a 50 ans et il est amoureux de Tina Jolas (J’ai le vieux souvenir de l’avoir rencontrée à Paris chez R.Char. Elle m’avait alors offert un disque microsillon des concertos de Mozart : K 207 et K219).

Après la montée en gloire, voici le temps des anthologies.

La première en 1956 « En trente-trois morceaux ».

en 33 morceaux en 33 morceaux

Voir l’article qui lui est dédié.

La deuxième en 1957 :  « Poèmes et prose choisis » parait chez Gallimard avec sur le bandeau du livre cet aphorisme de René Char « L’éclair me dure ».

Dans ce recueil, les textes choisis par René Char, écrits entre 1935 et 1957 ne se présentent pas dans l’ordre chronologique.

En effet, ils s’organisent autour de la permanence de thèmes chers au poète : révolte, amitié, amour, créations poétiques …..

De même, l’éventail des formes choisies (poème, prose, vers aphoristiques) apparait comme une métaphore du titre de sa troisième anthologie chez Gallimard « La Parole en archipel ».

Dans « Poèmes et prose choisis », parmi les quelques inédits on notera la version définitive de « Débris mortels et Mozart » avec une rare occurrence de compositeur dans l’œuvre de René Char. Mais surtout la dernière phrase rajoutée en 1957 : « Bien-aimée, lorsque tu rêves….

Finalement, si tous les poèmes de R. Char étaient des poèmes d’amour ?

C.P.

Pour des détails complémentaires cliquer ici.

 III) – Poèmes et prose choisis, chemise et étui

Poèmes et proses choisis, chemise et étui.La chemise comme l’étui sont couverts intérieurement de mouton (basane) scié beige.

Chemise et étui.

Les extérieurs sont en cuir vert.

-avec une bande noire côté gouttière pour la chemise.

-et bordés de cuir noir sur les 12 côtés de l’étui.

Chemise.

Au départ, le dos de la chemise était similaire au dos de la reliure (nom de l’auteur en lettres mosaïquées vertes, à la chinoise) sauf que…

Dos du livre et de la chemise.

…le vert des lettres est devenu beige clair sous l’effet de la lumière.

Poèmes et proses choisis, reliure, chemise et étui.Je ne vous dis pas le coût du cuir utilisé…

IV) – L’exemplaire et la dédicace

Il s’agit de l’édition originale de ce livre paru à la NRF en octobre 1957.

Titre du livre.

Cet exemplaire est un  des quatre-vingts sur vélin pur fil Lafuma Navarre après treize exemplaires sur madagascar et vingt-trois sur vélin de Hollande.

Tirage de l'édition originale.Sur la page du faux titre se trouve une belle dédicace que René Char m’adressa :

Dédicace de René Char.               Belle dédicace

Au premier des poètes, le dernier des filleuls!

 

7 Comments

    • Ça me fait penser que j’ai oublié d’en parler alors que ça a ete un très gros travail et que c’est assez chouaitos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.