Bibliothèque anglaise pivotante (4)

I La bibliothèque

Cette très petite bibliothèque a pour base un carré de 7.5cm de côté et pour hauteur 16.5cm, 17.9cm avec la base.

Elle contient environ 73 livres, mini-livres, répartis dans 12 compartiments, 3 par face.

Voici les 4 faces :

Première face de la bibliothèque Deuxième face de la bibliothèque.

Troisième face de la bibliothèque Quatrième face de la bibliothèque

Sa base est un octogone régulier de 3.5cm de côté dont le cercle circonscrit a 4cm de rayon :

Base octogonale de la mini-bibliothèque avec un roule ment à billes permettant le pivotement. Pieds de la mini-bibliothèque anglaise tournante

 Bibliothèque vidée de ses livres

Mini-bibliothèque, vidée de ses livres qui gisent au sol.

II les mini-livres

Les livres mesurent 1.7cmx1.8cm pour le plus petit et 5.2cmx3.5cm pour le plus grand.

Ils sont tous différents à part une tomaison de 4 et une de 2.

Tous les mini-livrers de la bibliothèque

On y trouve des pleins cuirs, des demi-cuirs, des demi-cuirs à coins et à bandes des plein-papiers. Certains plein-cuirs sont mosaïqués

Ils sont titrés en « yaourt », parés de papiers à la cuve, faits à la main, et contiennent à peu prés 5000 pages vierges, à remplir!

Détails des livres :

Un premier quart des mini-livres. Un deuxième quart des mini-livres.

Un troisième quart des mini-livres Un quatrième quart des mini-livres.

III Le nid

Le nid est celui d’un Verdier trouvé dans une haie d’éléagnus.

Nid du verdier Nid du verdier

Le verdier est un oiseau passereau , de la taille d’un moineau commun en Europe.

photo d'un verdier, oiseau d'europe

Je ne résiste pas à citer l’inénarrable Toussenel dans son Ornithologie Passionnelle (Librairie Phalanstérienne, Paris 1855) :

« Le Verdier est un assez joli oiseau dont il y a beaucoup de bien à dire.C’est une espèce innocente et sans fard, et qui n’a d’autres défaut que d’être trop confiante dans la loyauté de l’homme et de donner dans tous les pièges avec une facilité extrême, caractère commun à tous les êtres bons et naïfs, incapables de mentir et qui ont le cœur sur la main. Le verdier accepte la captivité avec une philosophie admirable et il se prête complaisamment en prison à toutes les expériences matrimoniales qu’on veut tenter sur lui….. Il engrène sérieusement dans l’ordre des artistes supérieurs, virtuose, architecte, tisseurs, vanniers, matelassiers, etc. Son chant, bien qu’un peu monotone, est un chant véritable, retentissant et sonore…..Son nid est déjà une œuvre d’art et qu’il est licite d’admirer…. »

Pour faire voyager mes reliures

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.