Vingt mille lieues sous les mers et Les aventures du capitaine Hatteras de Jules Verne

Je lis et relis tout Jules Verne depuis mes quinze ans.

Ne pouvant me payer les beaux cartonnages Hetzel, j’ai acheté, pour une bouchée de pain, des livres abîmés qui, une fois passés à la cisaille et reliés, ont fait des livres très agréables à lire.

  • Vingt mille lieux sous les mers
  • Voyages et aventures du Capitaine Hatteras

  Vue de la reliure ouverte de face (demi-cuir à coins et papier Annonay rouge)

Reliures demi-cuir à coins rouges, 4 nerfs. Comme à l’époque de parution, j’ai utilisé du papier Annonay de différentes couleurs.

Vue des tranches de deux reliures

Voici une boîte réalisée à partir du cartonnage Hetzel de « Voyages et aventures du Capitaine Hatteras », le livre étant lors de l’achat dans un état déplorable.

Pour faire voyager mes reliures

3 Comments

  1. Et moi qui vous prenait pour un bibliophile un peu toqué qui ne lit pas ses exemplaires précieux destinés surtout à enrichir sa bibliothèque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.