L’Aiguille creuse de Maurice Leblanc

L’Aiguille creuse est un roman de Maurice Leblanc, publié en 1909. Il raconte une aventure d’Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur.

Dans cet article je décrirai d’abord la reliure, puis l’exemplaire et je terminerai par l’auteur.

 I) – L’Aiguille creuse, la reliure

L'aiguille creuse, facebook

D’abord, il s’agit d’un demi-cuir noir dont les plats sont complétés par du cuir jaune en retrait de 1mm.

Puis, sur ces pièces de cuir jaune, ont été collées des pièces de cuir noir de 1mm d’épaisseur de telle façon que le cuir noir du dos soit dans le même plan que le cuir noir du motif.

Le motif est une figuration de l’aiguille creuse d’Etretat réalisées à partir d’une photo. Les 2 motifs sont énantiomères.

L'aiguille creuse, photo. L'aiguille creuse, collage.                L'aiguille creuse, photo. L'aiguille creuse, collage.

Par ailleurs, voici un détail du collage :

L'aiguille creuse, détail de la reliure.De plus, la tranchefile chapiteau, faite main, bicolore reprend les couleurs des cuirs, c’est à dire jaune et noir:

L'aiguille creuse, tranchefile.

En outre le dos est lisse, avec dans sa partie supérieure une étiquette en parchemin.

On peut voir, sur cette étiquette, écrits  à l’encre de chine le nom de l’auteur et le titre de l’ouvrage.*

L'aiguille creuse, titre sur parchemin*En langage codé déchiffré par Arsène Lupin.

Dans la partie inférieure du dos se trouve une reproduction, sur parchemin, du message secret, objet essentiel de l’histoire.

L'aiguille creuse, message secret. On trouvera sa traduction dans l’ouvrage!

Les gardes en papier Annonay jaune et noir s’imposaient!

L'aiguille creuse, gardes en Annonay jaune.

 II) – L’exemplaire

L'aiguille creuse, frontispice et page titre.

Achevé d’imprimer au printemps 2012,  cet exemplaire fut réservé aux relieurs participant à la 12ième Biennale de la Reliure d’Art.

Un des huit cents exemplaires sur vélin d’Arches

L'aiguille creuse, jusstification du tirage.

 

 

 

 

Pour prix de mon travail j’eus droit à un diplôme de participation.Que du bonheur!

L'aiguille creuse, diplôme de participation.

Et pourtant, j’avais joint à ma reliure ce billet codé :

L'aiguille creuse de Maurice Leblanc, lettre de menace.

Et si au moins un des membres du jury avait fait l’effort de le traduire, grâce au code découvert par Arsène Lupin, il aurait découvert cette menace : « Si je ne gagne pas, je casse tout« , et sans l’ombre d’un doute j’aurai gagné le premier prix.

Finalement je n’ai rien cassé, je n’ai pas eu le premier prix, la morale est sauve!

 III) – L’auteur

Il s’agit d’un de mes auteurs de prédilection.

L'aiguille creuse, photo de l'auteur.

Pour tout savoir sur l’auteur, grâce à Wikipédia, cliquer ici !

Pour faire voyager mes reliures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.