François Villon de Suarès

Dés que j’ai vu, à l’age de dix-huit ans, un cahier de la quinzaine sur Whatman, j’ai eu le coup de foudre.

Pas du contenu mais de la nature du papier, de la typographie, de l’odeur, du toucher, de la petitesse du tirage, de l’annonce : Imprimé pour Mr………, et près de quarante ans, après ma passion n’a pas faibli et je continue à en rechercher, ce qui n’est pas très facile.

Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite.              Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite.

et la moire va si bien en gardes..

Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite.

Détail des grandes marges

Reliure plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite.

Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite. Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite.

Cinquième cahier de la quinzième série.

Un des quarante exemplaires sur Whatman, publié en janvier 1914.

Ce cahier a été composé et tiré par des ouvriers syndiqués.

Pour faire voyager mes reliures

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.