L’enfant et la reine morte de Pierre Mille

Un des deux exemplaires de ce livre que j’ai relié, l’autre étant l’exemplaire du gérant.

Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite. Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite.

Tête dorée sur témoins.

Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite. Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite.

Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite. Plein-cuir noir,grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite.

Il y avait en 1908 10 abonnées aux exemplaires sur Whatman, abonnement qui coûtait 200 francs, à comparer aux 20 francs que coûtait l’abonnement ordinaire. De plus le gérant (Charles Péguy), l’administrateur (André Bourgeois) et l’imprimeur (Ernest Payen) en recevait un exemplaire.

reliure-art-charles-peguy-cahier-quinzaine-pierre-mille-enfant-et-reine-morte-plein-cuir-noir-fleurons-garde-moire-5

Un des 13 exemplaires sur whatman, seul grand papier, de cette édition originale du premier cahier de la dixième série.

Ce livre a été publié le mardi 13 octobre 1908.

Ce cahier a été composé et tiré par des ouvriers syndiqués.

Reliure plein-cuir noir, grands caissons et fleurons dorés en coins, sur chaque plat, gardes en soie (moire) grise, listels violets, tranchefile chapiteau bicolore noire et blanche, boite.

Pour faire voyager mes reliures

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *