Carnets de notes (1996-1997) : Épisode 7

Carnets de notes (1996-1997), Épisode 7; pour comprendre cet épisode, il est bon de lire ou relire les explications dans l’épisode1.

Ensuite, lire les autres épisodes permet de comprendre le but de ce travail.

D’abord, lire l’épisode 2.

Puis, lire l’épisode 3

Alors, lire l’épisode 4

En outre, lire l’épisode 5

Enfin, lire l’épisode 6

Dans cet article je décrirai les reliures et je comparerai leurs décors et leurs poids.

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : paire.

Et pour finir, un jeu.

 I) – Carnets de notes (1996-1997), la reliure

A)Détails techniques

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : paire.

Comme on peut le voir il s’agit de 2 Bradel noirs plein-cuir, ornés de mosaïques cernées de différentes couleurs. Ces mosaïques sont inspirées de motifs Ndébélé.

Le dos est lisse, décoré et titré :

Carnetss de notes (1996-1997), dos.

Par ailleurs, les  têtes sont dorées à l’or fin, étalage de luxe oblige, et les tranchefiles en cuir bicolore.

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : tête or Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : tranchefiles cuir.

De surcroit, pour rester dans l’esbroufe, les gardes  sont en papier marbré uni fait à la main.

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : gardes. Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : gardes.Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : lévitation.

Enfin, n’oublions pas la fonction de ces carnets i.e. sélectionner :

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : notes. Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé notes.

B) Les Ndébélé

Les Ndébélé sont une peuplade du Transvaal en Afrique du Sud. Leur nom signifie : « Ceux qui disparaissent sous leur long bouclier ».

Entre autres, ils ont développé une forme d’art mural unique à bases de formes géométriques et de couleurs vives dont voici quelques exemples :

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé. Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé. Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé.

 II) – Carnets de notes (1996-1997), la comparaison

 a) les motifs

A première vue les 2 motifs sont similaires mais varient en couleurs.

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé. Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé.

Toutefois, faisons le test des calques pour s’assurer de leur similitude :

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : calques. Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : calque. Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : calques.

Alors, superposons les calques :

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : superposition des calques.

Finalement, d’accord c’est n’importe quoi. Cette fois là je n’avais pas cherché à faire 2 couvertures semblables!

 b) Le poids

Comme on peut le voir sur les 2 photos il y a 1 gramme de différence entre les 2 carnets.

Un gramme de quoi? Je ne le sais pas.

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : poids Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : poids.

 c) Le volume

Par contre, ici, s’agit d’une loufoquerie en cl, et pourtant c’est indiqué sur la balance.

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : volume. Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : volume.

 III) – Carnets de notes (1996-1997), le jeu

Pour ce qui est du jeu il s’appuiera sur cette photo :

Carnets de notes (1996-1997), inspiration Ndébélé : jeu.Deux questions.

a) D’où provient ce détail?

b) Ce disque de cuir provient de quel animal?

—1) D’un éléphant rose?

—2) De la « pink panther »?

—3) D’un crocodile?

A vos réponses pour ces carnets suspendus!

Pour faire voyager mes reliures

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.