Vendredi de Michel Tournier

Vendredi où la vie sauvage est un livre écrit par Michel Tournier en 1971.

 I) – Vendredi où la vie sauvage, la reliure

D’abord, comme on peut le voir, il s’agit d’un plein cuir beige clair.

Ensuite, sur ce cuir, j’ai tracé, aux fers, un entrelacs de lignes.

De plus, j’ai mosaïqué en cuir marron foncé l’intérieur de la moitié des formes créées et ce d’une façon symétrique par rapport au dos.

Vendredi où la vie sauvage, décor>.Enfin, 15 oiseaux, tirés d’un oiseau d’Escher, alignés sur 3 droites, ont été collés.

Pour moitié, il s’agit d’ oiseaux marron-clair sur un fond marron-foncé et pour moitié le contraire.

En voici 2 exemples :

Vendredi où la vie sauvage, détail décor. Vendredi où la vie sauvage, détail décor.

Pour les fabriquer j’ai utilisé un emporte-pièce que j’avais fait fabriquer par les Établissements Alivon.

Vendredi où la vie sauvage, emporte-pièces. Vendredi où la vie sauvage, emporte-pièce.

Par ailleurs, des charnières en cuir partagent en deux les gardes de papier cuve, fait main, dont les couleurs s’harmonisent évidemment avec celles du cuir :

Vendredi où la vie sauvage, gardes. Vendredi où la vie sauvage, gardess.

 II) – Vendredi où la vie sauvage, le livre

Je cite Wikipédia

Le genre littéraire

Vendredi ou la Vie sauvage appartient au genre littéraire de la Robinsonnade en mettant en scène le personnage de Robinson, amené à survivre sur une île déserte. Ce roman propose une réflexion sur les thèmes du sauvage et du civilisé. Il s’inscrit donc dans la lignée de nombreuses réécritures du Robinson Crusoé de Daniel Defoe. Pour Michel Tournier, c’est l’universalité du mythe de Robinson qui est à l’origine de ces nombreuses réécritures

 III) – Vendredi où la vie sauvage, l’exemplaire

Cet exemplaire fut réservé aux relieurs qui ont participé à la 13eme Biennale Mondiale de la Reliure d’Art.

Un des huit cents exemplaires tiré sur Vélin d’arches, seul papier.

Vendredi où la vie sssauvage, justification du tirage.En outre on trouve en frontispice une photo de Michel Tournier :

 

Vendredi où la vie sauvage, photo de Tournier

Enfin, l’exemplaire recèle 3 illustrations de Claire Illouz :

Vendredi où la vie sauvage, illustration.

On notera que j’y ai gagné un diplôme de participation!

Vendredi où la vie sauvage, diplôme.

 IV) – Reliures similaires

vendredi vendredi vendredi

 

Pour faire voyager mes reliures

4 Comments

  1. Cette couleur de cuir magnifiquement assortie avec les couleurs de la brique sous le soleil : bravo pour cette belle composition <3 Et pour la reliure bien évidemment : vous êtes un artiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.