Cloutage des plats de « La Vénus aux fourrures » de Sacher Masoch

Dans cet article sur le cloutage des plats, après avoir indiqué les prérequis et le matériel nécessaire, je décrirai les nombreuses afférentes à ce cloutage de « La Vénus aux fourrures » de Sacher Masoch.

Pour finir j’indiquerai quelques uns des essais que j’ai faits pour arriver à ce résultat.

Si vous voulez voir l’article sur le produit fini, cliquez ici.

 I) – Cloutage des plats, les prérequis

D’abord après la découpe des cartons, il faut les doubler avec de la carte n°3.

Cloutage des plats, doublure. Cloutage des plats, doublure.

En effet, en y dégageant à l’emporte-pièce des cavités en forme de disques, cela permettra de dissimuler la tête des clous.

Ensuite au moment du collage des gardes papier, il faudra éviter de coller la garde sur le plat. Ceci sera fait une fois le cloutage fini.

 II) – Cloutage des plats, le matériel

Cloutage des plats, matériel nécessaire.

Quoique, la réalisation soit longue et fastidieuse, elle ne nécessite pas un matériel compliqué :

Marteau, poinçon, une perceuse, 384 clous,un double décimètre, un compas à vis, un crayon, de la colle glu, un emporte -pièce n°4 et c’est tout.

 III) –  Préparation au cloutage

D’abord, il faut à l’intérieur de chaque plat, tracer un quadrillage régulier de 12 colonnes et de 16 lignes et tracer une croix à chaque intersection ((16×12)x2=384) :

Ensuite, au compas à vis, en centrant sur chaque croix, il faut tracer des cercles d’un diamètre légèrement supérieur à celui de la tête d’un clou.

Alors, avec l’emporte-pièce n°4, on enlève un disque de la carte n°3 collée sur les cartons (cela servira à dissimuler les têtes des clous). Grâce aux cercles tracés, d’un diamètre légèrement supérieur à celui de l’emporte-pièce, je peux placer ce dernier très précisément.

Puis, on marquera légèrement au poinçon le centre des cercles évidés, afin de guider la mèche de la perceuse précisément :

Enfin, on percera aux endroits précédemment obtenus 384 fois les plats (les trous obtenus serviront, au moment du cloutage, à ne pas faire éclater les cartons au passage des clous et à éviter les boursouflures) :

Tout est prêt pour un cloutage régulier!

 IV) – Cloutage des plats

En premier lieu placer un morceau de polystyrène, de l’épaisseur du livre, sous le plat.

Puis enfoncer les clous, au marteau, à mi-hauteur :

Ensuite, comme les clous risquent de ne pas être fixés assez fermement, ajouter une goutte de colle- glu sur le haut du clou sous la tête :

Enfin enfoncer complètement les clous :

Alors le cloutage est terminé, il reste à finir de coller la garde couleur :

Je réitère les opérations précédentes sur l’autre plat.

J’ obtiens alors ceci :

Il ne me reste plus qu’à le « démouler » :

Voici le résultat final :

 V) – Cloutage des plats, les essais

Pour cette reliure il m’a fallu faire de nombreux tests. En voici quelques uns, en vrac :

                          

C’est grâce à ces tests que j’ai pu mettre au point ce protocole.

 

Pour faire voyager mes reliures

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.