« Les deux font la paire » de Patrice Louis

« Les deux font la paire », analyse des couples célèbres qui hantent notre langage quotidien. Deuxième livre publié par Patrice Louis

D’abord, dans cet article je décrirai la reliure du livre.

Ensuite, je présenterai le décor des plats.

Puis, j’évoquerai le livre et son auteur.

Alors je montrerai l’unicité de l’exemplaire.

Enfin, je terminerai en parlant de l’effet reliure.

 I) – « Les deux font la paire », la reliure

Les deux font la paire, décor.Comme on le voit sur la photo il s’agit d’un demi-cuir à plats rapportés.

Les plats,  respectivement en cuir rouge et en cuir noir encadrent le dos en cuir blanc.

Les deux font la paire, gardes en Anonnay rouge.

Les gardes, en papier Annonay rouge et noir s’harmonisent avec les cuirs des plats.

Les deux font la paire, tranchefile. Les deux font la paire, tranchefile.

Les tranchefiles alternent des bandes de cuir blanches, noires et rouges.

Les titres à la chinoise du dos sont en or sur fond de rectangles respectivement rouge et noir. on les retrouve à l’identique sur le dos de la chemise.

Livre et étui.

Pour protéger le tout on note la présence d’un étui (extérieur : Annonay rouge et noir, intérieur : basane bordeaux).

Livre, chemise et étui.

  II) -Les deux font la paire, le décor

Décor plat verso.           Décor plat recto.

D’abord, le plat de gauche est mosaïqué de 4 rectangles rouges encadrant une paire de cartes à jouer : quatre de carreau et quatre de cœur.

Ensuite le plat de droite est mosaïqué de 4 rectangles noirs encadrant une paire de cartes à jouer : quatre de pique et quatre de trèfle.

Pourquoi des paires de 4 ? Et pourquoi pas!

En fait, à cause de la facilité à faire des 4!

Ces cartes sont en cuir blanc, mosaïqué de cuir rouge et noir faites à la main.

Paire rouge.                Paire noire.

Les deux font la paire.

 III) – L’auteur et le livre

Je cite : « Remontant à la source des mots, ressuscitant des rencontres prévues ou hasardeuses, Patrice Louis poursuit une entreprise d’érudition souriante commencée avec Du bruit dans Landerneau. »

De Castor et Pollux à Castex et Surer en passant par Moët et Chandon, pratiquement tous les couples célèbres y sont décortiqués.

Un seul regret : il n’y a pas d’entrée Olivier et Patrice Louis.

Pour à peu près tout savoir sur l’auteur lire l’article de Wikipédia en cliquant ici.

Une de couverture.         Quatre de couverture.

 IV) – l’exemplaire

L’ exemplaire relié est unique. En effet, il est truffé d’une grande partie de la correspondance que Patrice Louis entretint pour obtenir des détails sur des couples célèbres.

Exemple avec : Lefranc&Bourgeois

Truffage.

 V) – Effet reliure

Comparaison entre le livre et ce qu'il est devenu après reliure.Les changements physiques sont patents après reliure.

Voici l’évolution de différentes grandeurs entre le livre broché et le livre relié, chemisé sous étui :

La hauteur est passée de 23.5 cm à 25.8 cm, soit une augmentation de 10%.

La largeur est passée de 16.1 cm à 18 cm, soit une augmentation de 11%.

Le poids est passé de 358 g à 1297g, soit une augmentation de 262%.

Tout est dans le poids!

7 Comments

  1. Ca me semble bien difficile de faire des trèfles et des pique, cœur avec des fers. Alors, on vous pardonne volontiers de ne pas avoir choisi des paires de dames par exemple…
    Tres réussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.