Représentation proportionnelle au grand-duché de Finlande

Le titre complet de ce livre est : « La représentation proportionnelle et la récente loi électorale du grand-duché de Finlande ».

D’abord, dans cet article je décrirai la reliure de ce livre.

Ensuite je parlerai du livre, puis de l’exemplaire.

Alors je citerai Péguy.

Enfin je remercierai les figurants.

 I) – Représentation proportionnelle au grand-duché de Finlande, la reliure

Représentation proportionnelle au grand-duché de Finlande, décor.Comme on peut le voir, il s’agit d’un plein-cuir noir.

Chaque plat est décoré d’un grand caisson doré à l’or fin.

Dans chaque point de ce caisson se trouve un fleuron.

Le dos est lisse.

Représentation proportionnelle au grand-duché de Finlande, gardes en moire. Représentation proportionnelle au grand-duché de Finlande, gardes en moire. Représentation proportionnelle au grand-duché de Finlande, gardes en moire.

Les gardes en moire grise sont séparées par une charnière en cuir noir.

Tête or.

La tranchefile bicolore noire/argentée, faite main, termine la tête dorée à l’or fin sur témoins (très beau travail du doreur sur tranche (établissements Bordas)).

TRanchefile bicolore noire/argentée.                       TRanchefile bicolore noire/argentée.

 

 II) – Représentation proportionnelle au grand-duché de Finlande, le livre

Une de couverture. Ce cahier se divise en deux parties.

Premièrement la traduction intégrale de la loi électorale.

Deuxièmement un commentaire composé par le Docteur Georges von Wendt.

Dans ce livre, Jean Deck évoque la loi électorale du grand-duché de Finlande, loi qu’il admire et qu’il voudrait qu’elle serve d’exemple à la loi française.

 III) – L’exemplaire

Il s’agit de l’un des douze exemplaires sur  whatman seul grand papier, mais quel papier!

Représentation proportionnelle au grand-duché de Finlande, exemplaire de rené Salomé.

Cahier imprimé pour rené Salomé.

Cinquième cahier de la neuvième série des cahiers de la quinzaine.

Édition originale de ce livre in-18 grand jésus, tiré à 1200 exemplaires en novembre 1907.

Ce cahier a, bien sur, été composé et tiré par des ouvriers syndiqués.

 V) – Le post-scriptum de Charles Péguy au post-scriptum de Jean Deck

Dans un post-scriptum à son avant-propos, Jean Deck exprime sa grande déception au fait que la commission parlementaire française sur la représentation proportionnelle n’ait pas examiné son texte.

Il l’exprime en « termes si vifs »que Charles Péguy en fut effrayé et se sentit obligé d’écrire un post-scriptum.

Post-sciptum au post-scriptum.

 VI) – Remerciements

Il me faut ici remercier l’empereur Napoléon Bonaparte et son épouse Joséphine qui ont bien voulu égayer cet article.

Napoléon et Joséphine.

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.