S5E11 – « L’art d’être grand-père », point final

Voici enfin le point final de cette série de 36 articles racontant ma participation à la Biennale 2017 de la reliure d’art en vallée de Chevreuse.

 I) – Point final : L’exposition

Je suis allé samedi 23 septembre 2017 à Saint Rémy lès Chevreuse. En effet , à l’espace Jean Racine, se tenait l’exposition des reliures de la 14ième biennale.

Point final : Espace Jean Racine Point final : entree de l'espace Racine à Saint Rémy lès Cheuveuse

Quelques reliures exposées :

Point final : exposition Point final : exposition Point final : exposition

Ma préférée, facile à faire, impressionnante, même si je me demande si elle a sa place dans ce concours dont le thème est « L’art d’être grand-père ».

Point final : mon préféré

De plus je tenais à faire une photo de ma reliure avec ma petite fille Apolline.

Point final : 18 moiss plus tardDe surcroit elle a apprécié le catalogue.

Point final : Apolline lisant le catalogue de l'exposition

 

 II) – Point final : Rencontre

En outre j’ai le plaisir de rencontrer mon pareur : Mr Bonanni. En effet je  ne le connaissais que par l’intermédiaire de médias. Et bien sur j’eus le toujours grand plaisir de voir Pascal Alivon ici sur la photo en cadré de Mr et Mme Bonanni.

Point final : bonnani et alivon

 

 IV) – Point final : Retour du livre et envoi

Pour clore le tout j’ai reçu ma reliure chez moi.

Point final : retour du livre Point final : retour de la reliure Point final : retour du livre

Il s’est écoulé un an et demi entre ces 2 photos. A gauche l’arrivée du livre en cahiers et à droite le retour de la reliure.

Arrivée du livre en mars 2016 Point final : retour du livreEt le point final est l’envoi à Apolinette chérie :

Point final : dédicace

De plus il me reste à détruire mes archives :

point-final-art-etre-grand-pere-biennale-mondiale-reliure-art-vallee-chevreuse-apolline Biennales 2017 point final : archives

 v) – Curiosité

Pour finir je vais vous raconter une « bizarrerie.

J’ai reçu en juin un mail d’un responsable du concours dans lequel on me demandait si je voulais bien intégrer le groupe de bénévoles s’occupant du concours, étant donné que j’intervenais beaucoup sur leurs sites. On me demandait de les appeler ce que je fis avec plaisir car cela m’intéressait beaucoup.

J’ai eu au bout du fil une femme charmante et nous avons convenu de nous rencontrer dans la semaine avec Mme Périssaguet. Mon interlocutrice devait me rappeler pour me fixer une date et une heure.

Et çà s’est arrêté là !

Curieux isn’t

VI) – Mon résultat

Étant donné que j’ai eu un superbe diplôme de participation je ne peux pas me plaindre ! (Quoique un prix de bonne camaraderie m’aurait bien fait plaisir)

Concours 2017 de la biennale de reliure de la vallée de Chevreuse : le diplôme

 

 

Pour faire voyager mes reliures

5 Comments

  1. Quel beau reportage… nous avons été haletants entre chaque épisode. Vivement la prochaine édition pour lire de nouvelles belles choses. Merci pour le plaisir et l’émotion offerts.

  2. La petite fille masquée en robe jaune mimosa est tout simplement craquante !
    Merci de nous avoir fait partager toutes ces étapes.
    Une question, tout de même.
    Pourquoi vouloir détruire vos archives ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *