Suora Scolastica de Stendhal

Édition originale de Suora Scolastica de Stendhal.

D’abord, dans cet article, je décrirai la reliure de ce livre.

Puis, j’évoquerai sa chemise et son étui.

Ensuite, je montrerai les grandes marges.

Alors, je relaterai l’usage d’un cahier de gravures.

Enfin je parlerai du livre et de l’exemplaire.

 I) – Suora Scolastica, la reliure

Suora Scolastica, décor.

Comme on peut le voir ci-dessus, il s’agit d’un plein-cuir rouge.

Des arabesques noires, tracées aux fers, parcourent les plats. Le noir s’obtint grâce à du noir de fumée déposé par des fers chauds.

Par ailleurs, des mosaïques noires recouvrent certaines figures formées par les entrelacs de ces arabesques.

D’autre part, les gardes, partagées par une charnière en cuir, sont en papier marbré jaune et noir de chez Relma.

Suora Scolastica, gardes.Ensuite la tête est dorée à l’or fin sur témoins, travail difficile.

Suora Scolastica, tête or.

Elle se termine par une tranchefile chapiteau bicolore jaune et rouge, faite main.

Suora Scolastica, tranchefile chapiteau. II) – Suora Scolastica, étui et chemise

Pour protéger cette reliure, une chemise s’impose :

Suora Scolastica, chemise. Suora Scolastica, intérieure de la chemise.

N.B.Le dos de la chemise est prévu pour y loger les 5 nerfs du livre à l’intérieur et à l’extérieur.

Pour ce faire il faut humecter abondamment le cuir avant de l’appliquer sur le livre et utiliser une pince à nerfs.

Pour contenir l’ensemble rien de mieux qu’un étui :

Suora Scolastica, étui. Suora Scolastica, livre, chemise et étui. Suora Scolastica, livre, chemise et étui.

La chemise et l’étui sont couverts d’un papier Annonay rouge.

 III) – Suora Scolastica, témoins ou grandes marges

Suora Scolastica, une de couverture Suora Scolastica, grandes marges. Suora Scolastica, grandes marges.

J’ai relié en conservant l’intégralité des bords des feuilles comme il se doit pour tout exemplaire de luxe tiré sur grand papier (ici du vieux Japon).

On se rend bien compte de la taille des marges en voyant une édition ordinaire :

Suora Scolastica, exemplaire rogné.

 IV) – Cahier de gravures

Comme beaucoup d’exemplaires de luxe, ce livre contient un cahier des tirages des gravures :

Pour l’insérer j’avais prévu dans l’intérieur du plat, un emplacement en creux,  dissimulé par une feuille de garde ajourée.

Suora Scolastica, chemise de gravures. Suora Scolastica, chemise dess gravure.

Il y est indiqué qu’elles sont destinées à MM. les souscripteurs pour la future reliure.

Suora Scolastica, gravures.On voit ci-après la différence entre la vignette ordinaire et celle sur vieux Japon :

Suora Scolastica, gravures. Suora Scolastica, gravures.

 V) – L’exemplaire

Suora Scolastica, Sœur Scolastique en français, est le dernier ouvrage écrit par Stendhal. Il y travaillait quand il est mort en 1842.

Le manuscrit inachevé fut abandonné.

Il a fallu attendre 1921 pour qu’il soit édité, après que les différentes versions de Stendhal furent retravaillées et regroupées en un roman par Henry Debraye (spécialiste de Stendhal).

Édition originale publiée chez André coq,Libraire à Paris.

Un des 30 exemplaires sur vieux Japon avec une suite des bois sur vieux Japon signée par l’artiste (Daragnès), après 10 exemplaires sur Chine .

Suora Scolastica, exemplaire.                 Suora Scolastica, exemplaire.

 

 

 

 

 

Pour faire voyager mes reliures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.