La vie extravagante de Balthazar de Maurice Leblanc

La vie extravagante de Balthazar, roman publié chez Lafitte en 1925.

 I) – La vie extravagante de Balthazar, la reliure

D’abord il s’agit d’un plein Chagrin vert pomme :

La vie extravagante de Balthazar

Le dos lisse, présente une pièce de titre rouge carmin.

Les plats sont mosaïqués de l’acronyme M.T.P., en lettres jaunes et bleues.

Voici quelques détails de sa fabrication :

Fabrication de la mosaïque. Fabrication de la mosaïque. Fabrication de la mosaïque.

La tranchefile est en cuir vert rehaussé de bandes jaunes et bleue.

Tranchefile.

La vie extravagante de Balthazar, les gardes couleurs.

Une charnière en cuir sépare un splendide papier cuve fait main provenant de Venise.

 II) – Signification de l’acronyme M.T.P.

a) Synopsis du livre

Balthazar, enfant trouvé, a de multiples « professions ».

Il est professeur de

  •    philosophie quotidienne pour demoiselles
  •    tango pour dames mures
  •    prononciation française pour étrangers
  •    dégustation dans un bouchon de Montmartre
  •    billard et de culottage de pipes à Clignancourt
  •    etc, etc.

Orphelin il va se découvrir des parents : Sous le nom de :

  • Godefroid il est le fils du conte de Coucy-vendôme et d’Ernestine Henrioux.
  • Gustave il est le fils du bandit Gourneuve et de Angélique Fridolin.
  • Mustapha il est le fils de Revad Pacha et de Catarina la bougresse.
  • Rudolph il est le fils de Beaumesnil le poète et de la reine « Fraise des bois ».
  • Balthazar il est le fils de Vaillant Dufour et de Gertrude Dufour.

Pour quelqu’un qui enseigne que : « Le vrai bonheur n’est pas dans les grandes joies et les grands sentiments mais dans les petites choses et les petits attachements » cela fait beaucoup.

Une de couverture                                       Une de couverture

b)M.T.P.

La présence en haut de sa poitrine du tatouage  M.T.P. permettra à chaque famille de le reconnaître.

En  outre il servira au bandit Gourneuve à nommer sa bande « MasTroPieds ».

Et  Revad Pacha l’utilisera pour le nommer « MusTaPha ».

On apprendra finalement que le matelot basque qui avait tatoué M.T.P. voulait illustrer l’apparition, lors du dernier festin donné par l’Empereur Balthazar, des mots : Mané, Thecel, Pharès.

Le festin  de Balthazar tableau de Rembrandt inspiré du Livre de Daniel, on y voit le roi Balthazar déchiffrant l’inscription : Mané, Thecel, Pharès.

Festin de Balthazar par Rembrant.                                                Festin de Balthazar par Rembrant.

Pour tout savoir sur cet épisode biblique cliquer ici!

c) Le livre

Édition originale de ce livre publié en 1925 chez Pierre Lafitte.

Petit in-12.

Page de titre.

Savoureux roman parodiant les romans populaires et d’aventures.

Ce livre mérite bien une telle reliure!

 

Pour faire voyager mes reliures

7 Comments

  1. Je trouve que cette reliure met bien en avant ce beau papier vénitien. Et le choix de la couleur de l’élastic. Je dis bravo !

  2. Est-ce que n’auriez pas un peu spoilé la fin du livre ? Mais je ne vous en veux pas – si c’est la cas – car la vie de Balthazar a l’air si extravagante, que le livre doit être fort sympathique à lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.