« La Fontaine » par Armande L.

« La Fontaine » par Armande L., quatrième livre relié par ma cadette.

On pourra voir les 3 autres en cliquant ici.

 I) – « La Fontaine » par Armande L., la reliure

Comme on peut le voir, Armande L. a réalisé un beau plein cuir bordeaux.

"Lafontaine" par Armande L., plein cuir BordeauxTitre et auteur sont encadrés respectivement par 2 nerfs.

 4 nerfs

La tranchefile, taillée dans le même cuir que celui de la couvrure , renforce le dos :

Les gardes, partagées par une charnière en cuir, proviennent de Venise. L’auteure de cette reliure y est allée spécialement pour les acheter!

 II) – « La Fontaine » , le livre

Dans ce livre on trouve les 268 fables de La fontaine

page de titre

Description : Librairie illustrée. J.Taillandier  Éditeur. sans date, Paris.  634 pages avec 268 illustrations hors-texte en noir et blanc de J.-B. Oudry.

Édition artistique illustrée. bel exemplaire.

Size : in 8 (25.5 cmx16.5 cm).

Voici 3 exemples d’illustrations de J.-B. Oudry :

"Lafontaine" par Armande L, illustration de J.-B. Oudry. "Lafontaine" par Armande L, illustration de J.-B. Oudry. "Lafontaine" par Armande L, illustration de J.-B. Oudry.

 

 III) – Appel

Quand on voit la qualité de ce travail on ne peut que regretter qu’Armande L. ait arrêté la reliure il y a des années.

Bien sûr, la naissance de deux adorables enfants et une carrière professionnelle bien remplie, mais très prenante, expliquent ceci.

Cependant il faut espérer que sa force de travail remarquable lui permettra un jour de reprendre cette activité.

 

 

6 Comments

  1. La technique est bien là, le choix des papiers fort bien accordé à la couleur du cuir. Par contre, vous pourriez coacher votre fille sur la déco, non ?

  2. Merci papa de m’avoir aidé à relier ce livre, j’ai adoré, et j’ai bien l’intention de recommencer ! Je me souviens de plusieurs moments bien chauds, ou tu as bien rattrapé mes erreurs ; on ne se rend pas compte de la technique nécessaire, et de l’expertise requise !

  3. J’aime bien ce style assez classique, cela va bien avec des fables de La Fontaine. La tranchefil en cuir, c’est simple et chic. Le papier vénitien, c’est classique et chic. Je dis Bravo à vous et à votre fille pour ce beau travail. Ca serait effectivement dommage d’arrêter la reliure.

  4. Cela me rappelle la visite du Monastère de Saint-Vincent hors-les-murs à Lisbonne, qui contient 38 grands azulejos des fables de La Fontaine inspirés de Jean-Baptiste Oudry.

    • Je découvre la fable de l’âne portant des reliques, très inspirant. C’est un bon choix de livre, les fables se lisent et se relisent toujours avec intérêt. Avec une belle reliure comme celle-ci, il faut les fables en livre de poche en complément, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.