Dansons aux Baronnies de René Char

Dansons aux Baronnies, poème de René Char, publié chez P.A.B..

D’abord, dans cet article, j’évoquerai la reliure.

Puis, je parlerai du livre.

Enfin, je décrirai l’unicité de cet exemplaire.

 I) – Dansons aux Baronnies, la reliure

Dansons aux BaronniesIl s’agit d’un demi-cuir complété par des bandes verticales jaune/rouge/verte/orange.

Le cuir utilisé est du cuir de poisson, plus précisément de Julienne.

J’ai acheté ces peaux à Callac (22), aux tanneries Vaduelle.

Je suis d’ailleurs le premier relieur à utiliser des peaux de poissons.

La tannerie a fermée en 2018, mais on trouve à la même adresse un fabricant de peaux de poissons. Pour le contacter cliquer ici.

Il n’y a que des gardes blanches.

Gardes blanches

 II) – Le livre

Minuscule 10.7 cm x 10.5 cm :

Ce livre fut édité par P.A.B, à Alès, en 1964.

Il en a été tiré uniquement 30 exemplaires sur Vélin bfk rives.

Une de couverture.Dansons aux Baronnies pab.

 III) – L’exemplaire

Cet exemplaire est rehaussé d’une dédicace, à mon nom :

Plus tard j’aurai droit à un chèque à Noël et mon père, collectionneur d’autographe, pensait garder le chèque pour la signature et me verser l’argent.

De plus on y trouve au regard du poème une jolie gouache de René Char :

Gouache de René Char.Je me perds en conjectures sur la signification de cette peinture!

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.