Encarts publicitaires 1927 (3)

Encarts publicitaires 1927 (3).

Dans cette série d’articles (6 épisodes) je montrerai des publicités autour de la reliure datant de 1927.

Peu des sociétés mentionnées existent encore. Peut-être saurez-vous les trouver….

D’abord je montrerai l’origine de ces publicités et éventuellement j’en donnerai le devenir.

Puis je les publierai cinq par cinq, afin de ne pas vous encombrer l’esprit et maintenir un certain suspense.

Enfin je citerai Alphonse Allais.

Pour lire l’épisode (1) cliquez ici.

Pour lire l’épisode (2) cliquez ici.

 I) – Encarts publicitaires 1927 (3), origine de ces publicités

Tous ces encarts proviennent du livre : « Manuel du relieur » de J.Lemale, publié à Paris en 1927 chez :  » Librairie J.B. Baillière et Fils ».

L'origine Encarts publicitaires 1927, l'origine

A cette époque il était courant que ce type de manuel soit truffé de publicités professionnelles.

origine                       origine

 II) – Encarts publicitaires 1927 (3), les encarts

a) Société CH.CANNAC

Encarts publicitaires 1927 (3), caractères en bronze Ch. Cannac.

Visiblement la maison existait en 1948. A la même adresse on trouve La société d’exploitation Charles Cannac, crée en 1950 et transférée en 2019 3 Bvd. de Stalingrad.

Cette société ne s’occupe plus de caractères en bronze.

b) Fonderie de caractères BERTRAND Frères et Cie

Encarts publicitaires 1927 (3), Fonderie de Caractères Bertrand Frères et Cie.On peut encore acheter sur Rakuten son catalogue!

c)Manufacture de papiers de fantaisie PUTOIS Frères et Cie

Encarts publicitaires 1927 (3), Manufacture de papier de fantaisie Putois Frères et Cie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ancienne maison Chagnat et G.Putois et devenue G.Putois et L Le Mahieu successeurs.

Cessation d’activité en 1953.

Quand on voit la gravure ci-dessous on peut supputer que la société fut florissante.

Encarts publicitaires 1927 (3).

En prime une enveloppe :Putois Frères et Cie

d) Société des établissements A.FOUCHER

Encarts publicitaires 1927 (3), Société des etablissements A. Foucher, matériel pour reliure d'art.

 

 

 

 

 

 

 

Cette société a édité un catalogue jusqu’en 1945.

e)

Encarts publicitaires 1927 (3), Ed. Koch.Et pour finir la société Ed.Koch!

Pour commencer faisons un historique de cette société de 18.. à nos jours :

—18.. Victor Blangis crée un atelier de dorure sur tranches.

—1859 Jules Morand, son élève, fonde son atelier.

—1883-1940 Prosper Koch, ancien apprenti de Jules Morand épouse la fille de ce dernier et crée son atelier.

Lui succède son fils Edmond.

1943 Lui succèdent ses fils André et Fernand.

— André quitte la société, Ferdinand Koch continue de développer la société et crée la société DIA, toujours à Thiais.

— 1999 la société DIA devient DEIA.

— 2002 et 20005 Les sociétés SNEP et Bordas, derniers concurrents sur le secteur de la dorure fusionnent avec DEIA.

— La société DEIA est rebaptisée « Dorure Bordas ».

Ces informations proviennent d’un site de « Reliure Bordas » que l’on peut consulter en cliquant ici.

Je connais très bien les sociétés DIA, DEIA et Reliure Bordas pour y avoir fait dorer sur tranches des dizaine de mes livres..et je continue..

Pour connaître la société Reliure Bordas cliquer sur son nom!

 III) – Citation d’Alphonse Allais

Distique (presque) holorime à lire à haute voix!

Ah ! vois au pont du Loing de la vogue en mer, Dante
Hâve oiseau, pondu loin de la vogue ennuyeuse (La rime n’est pas riche, mais je préfère cela à la trivialité !)

Je veux en savoir plus sur Alphonse Allais grâce à Wikipédia et donc je clique ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.